Antilles/Guyane

Nombre de places aux ECN : 0

Référent AFFEP local

REFERENT (VILLE@affep.fr)

Présentation de la région par le référent

Trois DOMs aux profils bien distincts mais qui présentent des avantages communs et bien réels pour les internes.

Avantages professionnels : Des terrains de stages très variés : de la pédopsychiatrie à Marie Galante au SMPR de Cayenne, de l’unité anxiété-dépression du Pr Jehel au CSAPA de Fort-de-France…
Les stages en surnombre en métropole, un vrai plus dans la formation des internes antillais ! Ils sont désormais au nombre de 2.
Une approche transculturelle de notre métier : révisez votre portugais en Guyane ou votre créole dans les Antilles !
Avantages personnels : Pas la peine de vous faire un dessin… Une garde difficile ? Le repos du lendemain sur la plage remettra d’aplomb. Si vous aimez les sports nautiques (surf, kite, plongée, chasse sous-marine…) ou les belles plages direction les Antilles. Si vous êtes plutôt randonnée, animaux (tortues luth, caïmans, paresseux…), voyages (Brésil, Suriname…) prolongez votre vol jusqu’en Guyane ! Et la prime sur salaire (40%) aide bien…

Une fois sortis du travail, la vie des internes ne se fait pas vraiment autour de l’internat mais vous verrez vite que c’est plutôt une bonne chose !
L’internat Antilles-Guyane a changé, nous sommes maintenant une trentaine d’internes répartis entre la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe, Paris. Nous avons maintenant une association locale pour nous représenter et garder le contact.
Voilà quelques bonnes raisons d’envisager de nous rejoindre !

Coordonateurs locaux

DES de psychiatrie

Professeur Louis Jehel
Université Antilles-Guyane
Chef de Service
Service de Psychiatrie et Psychologie Médicale
Psychotraumatologie & Addictologie
Centre Hospitalier Universitaire de Martinique
BP 632 – 97261 Fort de France Cedex
louis.jehel@chu-fortdefrance.fr

DESC de pédopsychiatrie
DESC d’addictologie

Formation

Lieux de stage

Localisation du CHU :
Hôpital Pierre Zobda-Quitman
BP 632 La Meynard 97261 Fort-de-France Cedex
MARTINIQUE

Périphériques :
CH de Colson
Route de Balata BP 631 97261 Fort-de-France cedex
MATINIQUE
CH de Monteran
Premier Plateau 97120 SAINT-CLAUDE
GUADELOUPE
CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes
BP 465 97159 Pointe-à-Pitre cedex
GUADELOUPE
CH de Cayenne
Rue des flamboyants BP 6006 97306 Cayenne
GUYANE

Terrains de stage
Maquette du DES

Validation des 8 stages de 6 mois dont 2 en pédopsychiatrie, 1 en CHU et 3 en métropole (actuellement : 4ème, 5ème et 6ème semestre dans les hôpitaux parisiens)
Soutenance de mémoire de DES et de la thèse de docteur en médecine
Attention : cette maquette est amenée à changer très prochainement. Nous évoluerions vers 1 stage à Paris, 1 stage à Montréal (nécessite d’avoir validé sa thèse de DES) et 6 stages Antilles-Guyane.

Maquette du DESC
Enseignements

Tous les mardis après-midi des cours sont organisés à Fort-de-France. Ces formations sont suivies par visioconférence dans les deux autres départements. Cette demi-journée de formation est respectée par l’ensemble des terrains de stages. Les cours sont le plus souvent animés par des psychiatres du CHU et parfois par des intervenants extérieurs.
Une demi-journée de formation est respectée au CHU de Martinique. Dans les autres terrains de stage cette demi-journée est accordée ou non, à l’appréciation du référent local.
Initiation aux différents courants lors des cours du mardi. Pas d’orientation particulière.
Formation plus spécifique possible avec des DU.

DU/DIU accessibles
DESC accessibles

Addictologie
Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent

Masters accessibles

Plusieurs Master 1 et 2 proposés par l’Université Antilles Guyane
Liste exhaustive : http://formation.univ-ag.fr/domaine/128

Logements

Très peu de chambres salubres dans les trois départements, de ce fait les internes ne restent que très peu à l’internat et préfèrent souvent partager des villas en colocation.
A noter : l’exception du CH de Monteran qui dispose d’agréables maisons pour les internes.
A Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et Cayenne, il est d’usage que l’hôpital prenne en charge le premier mois à l’hôtel pour les internes qui arrivent dans la région.

0