Limoges

Nombre de places aux ECN : 8

Référent AFFEP local

Tristan Kretzchmar (limoges@affep.fr)

Présentation de la région par le référent

Nous savons pertinemment que Limoges souffre de sa comparaison avec les autres grandes villes qui semblent plus attractives sur le papier et que notre ville n’est pas souvent la ville de premier choix des internes à la fin de l’ECN.
Cependant, Limoges reste une ville de taille moyenne où il y a tout ce qu’il faut pour passer de bons moments entre amis (cinémas, bowlings, patinoire, piscine, escape game, restaurants, bars, boîtes, etc). Les loyers sont très abordables permettant de pouvoir vivre décemment sa vie d’interne (et ne pas devoir habiter dans un 20m2 à 25ans) et le peu d’embouteillage permet de pouvoir vivre où l’on veut, en plein centre-ville ou en campagne, sans devoir se lever à des heures indécentes le matin.
Un point très positif également, les périphs’ sont toutes proches de Limoges (moins d’une heure de trajet) et restent assez rares, donnant la possibilité à chaque interne de n’en faire qu’une maximum durant tout l’internat (certains d’entre nous échappant à cette règle c’est-à-dire n’étant pas obligé de faire de périphs), et de passer la majeure partie de son internat sur place.
Limoges est également une ville située au centre de la France, permettant d’aller facilement sur Paris, Bordeaux, Toulouse, Clermont-Ferrand, Poitiers pour aller rejoindre des amis ou sa famille.
L’ambiance est très familiale, les internes sont très proches les uns des autres et les PH sont très accessibles et bienveillants, partageant de nombreux repas / moments avec nous, répondant à nos différentes questions et se rendant présents dans les diverses difficultés que nous pouvons tous rencontrer au cours de l’internat.

Coordonateurs locaux

DES de psychiatrie

Professeur Jean-Pierre CLÉMENT, 05 55 43 11 92 ; pc4@ch-esquirol-limoges.fr

DESC de pédopsychiatrie

Professeur Bertrand OLLIAC, Pôle Universitaire de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent

Contact universitaire : Professeur CLÉMENT

DESC d’addictologie

Professeur Philippe NUBUKPO, Pôle d’Addictologie du Limousin

Contact universitaire : Professeur CLÉMENT

Formation

Lieux de stage

Localisation du CHU : CH Esquirol, rue du Dr.Marcland, Limoges.
L’hôpital psychiatrique est un hôpital à part, séparé du CHU, avec une direction et une administration indépendante. Il est rattaché au CHU via la filière universitaire.
Il se présente sous la forme d’un grand parc très sympathique, dans lequel sont disposées de nombreuses unités qui sont séparées en fonction des diverses pathologies des patients.
Centres Hospitaliers Généraux (périphériques) :
Il existe 3 périphéries où les stages « sont obligatoires » (c’est-à-dire où il faut qu’un interne soit présent à chaque semestre) et qui sont à moins d’une heure de Limoges, et une périphérie plus éloignée où un stage peut être ouvert à la demande des internes.

  • Hôpital Saint-Vaury (Guéret Creuse) : depuis le départ de deux jeunes PH d’Esquirol vers l’hôpital de Saint-Vaury, un stage a été ouvert en milieu fermé où les conditions de travail sont excellentes étant donné que les horaires de trajet sont comptés dans les horaires de travail. Ces deux PH covoiturent chaque jour pour faire les allers-retours et peuvent proposer aux différents internes de les accompagner. Un appartement meublé et spacieux, loué gratuitement, est également disponible sur place pour ceux qui préfèrent éviter les trajets.
  • Centre Hospitalier de Brive (Corrèze) où deux stages sont ouverts, un en psychiatrie adulte et un en pédopsychiatrie. Possibilité de covoiturage entre internes mais également présence de logements sur place (un internat avec une vingtaine de chambres ainsi que plusieurs maisons proches du CH avec des collocations allant de 3 à 7 internes en fonction des maisons).
  • Centre Hospitalier de Tulle (Corrèze) où un stage en psychiatrie adulte est ouvert et où l’interne partage son stage entre le service ouvert et le service fermé et où il est possible de loger sur place à l’internat.
  • Centre Hospitalier du Pays d’Eygurande (CHPE, Corrèze) : situé à 1h40 de Limoges, il existe un stage spécialisé en UMD, unité pour malades difficiles, qui peut être intéressant pour les internes intéressés par le milieu carcéral ou le secteur fermé. Ce stage n’est pas obligatoire mais une demande peut être faite pour qu’il soit ouvert pour un interne du CH Esquirol avec possibilité d’être logé sur place. Le CHPE étant une des références en France en matière d’UMD, ce stage peut être vraiment un plus pour les internes qui s’y intéressent.
Terrains de stage

Psychiatrie de l’adulte :
Il existe de nombreuses unités d’hospitalisation spécialisée en psychiatrie générale :
• 3 pavillons ouverts spécialisés dans la prise en charge des troubles anxio-dépressifs ;
• 1 pavillon ouvert spécialisé dans la prise en charge des troubles psychotiques ;
• 4 pavillons fermés spécialisés dans la prise en charge des troubles psychotiques nécessitant des soins sous contraintes.
Il existe également un poste aux urgences, un poste au CHU en psychiatrie de liaison ainsi qu’un poste à l’EAP, Equipe Ambulatoire de Proximité où la vocation de l’interne est de rencontrer les patients au sein de leur domicile ou en hôpital de jour.

Psychiatrie de la personne âgée :
La population limousine étant une population principalement âgée, le Centre Jean-Marie Léger est une référence en France en termes de Psychiatrie de la personne âgée.
Il est composé de 3 pavillons différents :
• Une unité ouverte spécialisée dans les troubles anxio-dépressifs de la personne âgée ;
• Une unité fermée spécialisée dans les troubles neuro-cognitifs, pouvant toucher tous les âges ;
• Une unité fermée spécialisée dans la prise en charge des pathologies de la personne âgée nécessitant des soins sous contraintes.
Un stage en milieu ambulatoire est également proposé où l’interne à vocation de rencontrer les personnes âgées à leur domicile en vue d’une évaluation psychiatrique ou d’un suivi ambulatoire court. Il peut également participer aux activités présentes dans les différents hôpitaux de jour existants.

Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent :
Plusieurs terrains de stage différents sont proposés en pédopsychiatrie :
• Deux terrains à l’Hôpital Mère-Enfant, en psychiatrie de liaison où les internes sont positionnés sur les urgences pédopsychiatriques ainsi qu’en pédiatrie pour le suivi des enfants et adolescents hospitalisés.
• Deux terrains sur l’Odyssé, milieu fermé en pédopsychiatrie, le seul existant sur tout l’ancien Limousin, pour les pathologies nécessitant des « soins sous contraintes » ou pour les jeunes nécessitant des prises en charge plus lourdes.
• Une Unité d’Hospitalisation Mère-Bébé (UHMB) qui est une unité spécialisée dans la prise en charge des pathologies psychiatriques de la grossesse et du post-partum et des troubles qui peuvent en découler chez le nourrisson. Avec une capacité de 2 places pour femmes enceintes et de 4 places pour les mères et leur bébé, cette unité reste une des rares unités qui existent en France (moins de 15 unités d’hospitalisation sur toute la France).

Addictologie :
Sur Limoges, nous avons la chance d’avoir un pôle d’addictologie faisant pleinement partie de la psychiatrie.
• Une unité fermée spécialisée dans la prise en charge des troubles de l’usage multiple de substances ou des troubles de l’usage de substances telles que l’héroïne, la cocaïne, les amphétamines, etc.
• Une unité ouverte spécialisée dans la prise en charge des troubles de l’usage de l’alcool.
• Une unité ouverte spécialisée dans la prise en charge des troubles du comportement alimentaire avec une prise en charge spécialisée dans les TCC des TCA.
Ces stages ne sont pas obligatoires mais permettent aux internes s’intéressant à la FST d’addictologie de passer dans des stages divers et variés en addictologie avec des pathologies et des prises en charge très différentes et plus spécialisées en fonction des addictions avec ou sans substances que peuvent présenter les patients. Il existe également le CERJeP, Centre Expert Régional du Jeu Pathologique en Limousin, spécialisé dans la prise en charge des patients souffrant d’un jeu pathologique et où chaque interne peut se rendre afin d’en apprendre plus sur ce type d’addiction et sur sa prise en charge.

Gardes :
Les gardes se passent uniquement sur le CH Esquirol et il n’y a pas de gardes aux urgences du CHU comme pour les autres spécialités.
Les internes sont dispensés de gardes lors de leur premier mois sur le CH Esquirol et sont conviés à doubler des gardes avec des internes plus âgés afin d’être plus à l’aise lors de leurs premières gardes seuls.
Les gardes se déroulent de 18h30 à 8h30 le lendemain matin pour les jours de semaine, de 12h30 à 8h30 le lendemain matin pour le samedi et de 8h30 à 8h30 le lendemain matin pour le dimanche. Elles sont payées respectivement 100, 150 et 200€ nets.
Un PH en psychiatrie est joignable par téléphone à n’importe quelle heure du jour et de la nuit en cas de question concernant la prise en charge d’un patient.
Le PH est de garde aux urgences psychiatriques, recevant les patients se présentant aux urgences pour une consultation psy, et l’interne est de garde sur le CH d’Esquirol uniquement, où il peut être appelé pour une problématique psychiatrique ou somatique. Il est possible de se référer à un PH des urgences du CHU en cas de problématique somatique dont la prise en charge nous semble difficile.
Une voiture de garde ainsi qu’un vélo électrique sont mis à la disposition des internes.
Nous avons peu de gardes par semestre, environ 1 à 1,5 par mois en fonction du nombre d’internes présents sur le CH, et il est possible d’en reprendre aux dernières années qui souhaitent généralement donner leur garde, pour les plus courageux qui souhaitent arrondir les fins de mois.

Maquette du DES

La maquette du DES est composée de 8 semestres avec un semestre obligatoire en psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent (au lieu de 2 comme avant) et un semestre obligatoire en psychiatrie de la personne âgée (évitant ainsi de devoir faire un stage en « hors filière »).
Depuis la réforme de l’internat, la thèse se passe à la fin de la 3ème année pour ceux qui choisissent la psychiatrie générale, et à la fin de la 4ème année pour ceux choisissant la psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, la psychiatrie de la personne âgée et la FST d’addictologie.
À la fin du 3ème semestre il faut rédiger un mémoire sur un cas clinique et le présenter à l’oral, il y a également une petite épreuve écrite qui porte sur un sujet traité en cours le mardi matin.
Il est également possible de faire des inter-CHU sur dossier.

Pour ceux qui sont intéressés, des postes de chefs de clinique sont disponibles (2 en psychiatrie générale (avec la psychiatrie de la personne âgée), 1 en psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent, et prochainement 1 en addictologie) et sont assez faciles d’accès pour ceux qui le souhaitent.

Maquette du DESC

Nous avons la chance sur Limoges d’avoir une formation théorique se déclinant sous la forme de cours tous les mardi matin, organisés par les internes eux-même et dispensée par les PH du centre Esquirol principalement ou d’ailleurs pour certains cours plus spécialisés.
Les cours sont séparés entre phase socle et phase d’approfondissement afin de ne pas avoir de cours en doublon et afin d’avoir des cours plus généraux au début de l’internat et plus spécialisés en 2ème année.
Il est également possible dans la plupart des stages et en s’arrangeant avec ses co-internes de poser sa 2ème journée de formation afin d’aller en DU ou en formation ou encore de préparer sa thèse.
Concernant la thèse, un pôle recherche est présent et sait se rendre disponible au sein du CH Esquirol afin de nous aider à rédiger nos travaux, à nous orienter sur les types de recherches qui sont possibles et à nous aider à les réaliser.

Chaque année une Journée de Psychopathologie d’Esquirol (JPE) est réalisée en juin où les anciens internes viennent présenter leur travaux de thèse et où des PH extérieurs au CH peuvent venir faire des présentations sur des thèmes très variés. Cette journée est également organisé par les internes.

Concernant les psychothérapies, il n’y pas d’obédience particulière sur le CH Esquirol, chaque PH ayant sa propre affinité avec un type de psychothérapie (TCC / Psychanalyse / TIP et TIPARS / Relaxation psychothérapeutique / EMDR / et bien d’autres). Des cours sont dispensés pour chacune de ses psychothérapies afin de nous rendre compte de ce qu’il est possible de faire en tant que psychiatre et afin de pouvoir s’orienter vers ce qu’il nous attire le plus.

Enseignements
DU/DIU accessibles
  • DU psychiatrie générale pour les médecins généralistes en fonction dans des services de psychiatrie ;
  • DU de psychiatrie de la personne âgée ;
  • DU hypnose et thérapies brèves stratégiques et solutionnistes ;
  • DU relaxation psychothérapique ;
  • DU d’addictologie pratique ;
  • DU de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent ;
  • DU éthique médicale ;
  • DIU soins palliatif et accompagnement.
DESC accessibles

Addictologie et Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent

Masters accessibles

• Master 1 Science de la Vie et de la Santé (plusieurs UE sont proposés, en particulier celle de Neuropsychophysiologie, coordonnée par le Pr.Clément) voir site faculté de médecine de LIMOGES)
• Master 2 Neuroépidémiologie et parasitologie tropicale ou zoonose et environnement (au sein de laquelle le Pr.Clément intervient, dans le cadre de recherches sur les démences).
• Master 2 Epidémiologie des maladies chroniques.

Logements

Au CH Esquirol :
Possibilité de louer des appartements sur Limoges ou ses alentours à bas prix étant donné que le prix de l’immobilier reste très bas sur Limoges comparativement aux autres villes de France.
Possibilité également de loger à l’internat qui dispose de 3 studios de 34m2, d’une chambre de garde, de 5 chambres de 18m2 avec salle de bain, d’un balcon dans chaque chambre, d’une cuisine équipée, d’une salle commune, d’une machine à laver et d’un sèche-linge, d’un barbecue et d’une terrasse.
Les internes peuvent également manger chaque midi à l’internat en commandant des repas sur le CH ou en apportant leur propre repas (possibilité de cuisiner sur place). Certains jeunes PH mangent également avec nous, permettant d’échanger tous ensemble et d’apprendre à se connaître.
Une salle de sport est également disponible à l’internat avec une participation de 50€ par interne pour la durée de tout leur internat (et plus pour ceux qui resteront sur le CH), une salle de sport qui a été créée cette année et qui à vocation de se développer au fur et à mesure des années.
Un babyfoot et un filet de badminton sont également disponibles ainsi que prochainement une table de tennis de table.
En périph’ :
Cf plus haut dans la rubrique « Lieux de stage ».

0