Association Française Fédérative des Etudiants en Psychiatrie

Partir en France, ou le stage « Inter-CHU »

Pour pouvoir bouger, le nerf de la guerre, c’est de trouver un financement.
Le moyen le plus simple est donc de continuer à être salarié du CHU dans lequel vous avez été nommé interne et de réaliser un semestre en dehors de la subdivision d’affectation.
C’est ce que l’on appelle de manière commune : stage « inter-CHU ».
Cette solution reste celle qui est le plus majoritairement choisie puisqu’elle reste la plus accessible si l’on est prêt à y investir un peu d’énergie et à s’y préparer plusieurs mois à l’avance.

Pourquoi un inter-CHU?

L’inter-CHU permet à l’interne d’acquérir des connaissances ou des techniques qui ne sont pas disponibles dans sa région d’origine; acquisitions dont l’interne fera bénéficier ladite région à son retour.
En pratique, les motivations sont très diverses. Pour certains, c’est l’opportunité d’un rapprochement familial suite aux vicissitudes de l’ECN, pour d’autres l’occasion de préparer « l’après-internat ». Attention à la justification d’un inter-CHU par un rapprochement familial ou autre raison personnelle ! Certaines universités demandent une transparence des demandes, avec la précision d’une éventuelle motivation privée et tendent à évaluer celle-ci de manière positive, alors que d’autres vont considérer ce type d’argument comme éliminatoire. Renseignez vous auprès de votre association d’internes ou auprès de votre syndicat local d’internes pour savoir ce qu’il en est dans votre région.

Quelques infos importantes

Les textes réglementaires en vigueur pour ce qui est des stages inter-CHU sont disponibles dans l’arrêté du 4 février 2011 relatif à l’agrément, à l’organisation, au déroulement et à la validation des stages des étudiants en troisième cycle des études médicales (articles R6153-1 à R6153-45 du Code de la Santé Publique).
Même si les textes indiquent que l’inter-CHU peut être accessible après 2 semestres validés, en pratique, en fonction des régions, on observe une variabilité entre des exigences de 2 ou 4 semestre validés.
En théorie, un interne peut demander deux inter-CHU durant son internat mais en obtenir un n’est pas toujours facile, alors deux… Il est par contre parfois envisageable de renouveler un inter-CHU une fois sur place.
Durant son inter-CHU, l’interne est en surnombre dans le service d’accueil. L’interne est rémunéré par le CHU d’origine en ce qui concerne son salaire de base ; les activités supplémentaires (gardes, astreintes…) sont rémunérées par le CHU d’accueil.
Pour chaque région, un nombre d’internes autorisés à partir en inter-CHU est défini par semestre, toutes spécialités confondues (c’est le CHU d’origine qui paie, ce qui explique le nombre de places limitées).

Une commission inter-CHU se réunit deux fois par an pour départager les dossiers. Cette commission est en général composée de professeurs de diverses spécialités, de représentants des affaires médicales et de l’ARS, et parfois de représentants des internes.
Les critères de classement peuvent être très variés selon les régions : qualité du projet de stage, titres et travaux, devenir dans la région, responsabilités collectives, ancienneté…
Théoriquement, le classement à l’ECN n’est plus un critère pour départager les candidats… mais il reste demandé lors du dépôt de dossier. Dans tous les cas, il faut essayer de convaincre la commission que votre objectif est de revenir après votre inter-CHU, et que de vous laisser partir 6 mois est un bon investissement.

Les étapes

Contactez le service de scolarité du 3ème cycle de votre université de départ et demandez leur le dossier nécessaire à la demande. Renseignez-vous auprès du chef de service et de l’administration de l’hôpital d’accueil sur les formalités exactes en vigueur dans leur région. N’hésitez pas à demander des informations à votre association ou syndicat local d’internes, ils sont en général habitués et pourront vous conseiller.

Les pièces à obtenir, selon les régions :

Si vous avez en plus des courriers de soutien (de vos chefs de service par exemple), ils sont toujours les bienvenus.
Le dossier complet sera soumis à la commission inter-CHU qui a lieu 6 à 7 mois avant le début du semestre. Il faudra donc prévoir un temps suffisant pour réunir toutes les pièces.

Une astuce

Sachez qu’il est souvent plus facile de partir au sein de son inter-région du fait de l’existence de conventions.